Accueil - Vous êtes ici !

Bienvenue sur le site de Badje !

Vous y ferez connaissance avec notre asbl, ses activités et son équipe.
N'hésitez pas à nous contacter si vous voulez davantage d'informations.
Et ne manquez pas de visiter nos autres sites et projets :
www.bruxellestempslibre.be
www.pauvrete-et-extrascolaire.be


Nos actualités

Rapport d'activités 2015

Le rapport d'activités 2015 de Badje est désormais disponible.

Consultez-le en ligne ou téléchargez-le au format PDF.



















Le Badje Info 65 est sorti !

ACTU - p.6
Réduction des primes ACS : attention danger !

DOSSIER - p.10
D'une langue à l'Autre

ECHO - p.30
Bruxelles Multi-Accueil : qu'en disent les puéricultrices ?

Télécharger le Badje Info 65 (mars - avril - mai 2016) au format PDF.



L'école des devoirs l'Entrela'

Les enfants de l'école des devoirs l'Entrela' ont réalisé un petit film à l'aide de notre animatrice Silvia Peritore et mis en musique par Dominik Ryslink. Retrouvez-le sur notre page Bons tuyaux.


Nos voeux






























A l’heure de vous souhaiter nos vœux pour 2016, nous pouvons difficilement faire abstraction des tristes événements qui ont jalonné l’année 2015. Les temps sont durs pour tous les artisans de la lutte contre la pauvreté, les militants de l’action préventive, les défenseurs des valeurs de liberté et de la solidarité. Les temps sont durs, surtout, pour le nombre scandaleux d’enfants et de familles qui vivent sous le seuil de pauvreté, attendent la régularisation de leur situation, ont été contraints de quitter leur pays en guerre… A la veille de ces vacances d’hiver, nous vous adressons, de tout cœur, nos meilleurs vœux pour une année 2016 solidaire et ambitieuse. Et nous nous réjouissons de vous retrouver l’an prochain afin de poursuivre, avec vous, notre combat pour un accueil et une éducation de qualité accessibles à TOUS les enfants.


Le Badje Info 64 est sorti !

DOSSIER - p.6
(In)égalités des genres : dépasser les clichés

ECHOS
Bruxelles Multi-Accueil : Tout va bien ! - p.16
#ZERO>18 + #Niveau4 = #Annulé - p.21

Télécharger le Badje Info 64 (décembre 2015 - janvier - février 2016) au format PDF.




Nos formations continues 2015-2016

Retrouvez-les sur notre page FORMATIONS.


Le Badje Info 63 est sorti !

EDITO - p.3
Pour l'amour d'Aylan

DOSSIER - p.12
À quand l'école gratuite ?

AGENDA - p.34
Nos formations continues 2015-2016

Télécharger le Badje Info 63 (Septembre-octobre-novembre 2015) au format PDF.



CARTE BLANCHE - 25/08/2015

Les inégalités scolaires au coeur du pacte d'excellence : de l'intetion à la réalité de la gratuité.

A l’annonce du Pacte d’excellence, on pouvait craindre que des notions comme celles de la compétitivité, de l’adaptabilité avec le monde de l’emploi ou de la performance viennent monopoliser les débats aux dépens de la question des inégalités scolaires.

Or, les documents produits par les groupes de travail mis en place dans la première phase du Pacte au printemps 2015 abordent très largement la question de l’inégalité scolaire liée aux inégalités socio-économiques, des effets contre-productifs de la compétition scolaire ainsi que des problèmes liés à la non-gratuité de l’école.

L’avis du Groupe central publié le 1er juillet met clairement l’accent sur la lutte contre les inégalités scolaires en suggérant, parmi d’autres outils de lutte, celui d’assurer progressivement la gratuité réelle de l’école. Dans les prospectives proposées, on peut ainsi lire que "de manière à dépasser le stade du vœu pieu, une stratégie structurelle d’atteinte de la gratuité totale devrait être définie, assortie d’un échéancier précis1."

De quoi se réjouir donc, et espérer que le Gouvernement qui se réunira ce mercredi 25 août retienne ce point comme prioritaire pour les futurs travaux du Pacte qui débuteront à la rentrée.

Si la non-gratuité scolaire n’est évidemment pas la cause unique à laquelle s’attaquer pour combattre les inégalités dans l’enseignement, des nombreux témoignages de parents confirment qu’elle demeure un problème majeur.

Outre la difficulté très concrète d’assumer les frais scolaires, la non-gratuité empêche la construction d’une relation triangulaire positive entre le personnel de l’école, les parents et les enfants, avec des conséquences parfois désastreuses sur le parcours scolaire de l’élève. La sollicitation financière des parents accentue, dans la vie quotidienne de l’école, les différenciations entre enfants et entre parents : coût des collations, de la piscine, des sorties, des classes de dépaysement, participation à la fête de l’école… Avec des conséquences en termes de stigmatisation et de stratification sociale qui génèrent un impact sur la disqualification, voire l’auto-disqualification des enfants et de leurs parents qui évitent dès lors le contact avec l’école.

Pourtant, notre Constitution garantit un accès à l’enseignement gratuit jusqu’à la fin de l’obligation scolaire. De fait, de nombreux frais exigibles légalement (garderie, piscine, repas, excursions, internat…) ou illégalement (journaux de classe et photocopies en primaire, activités extra-scolaires obligatoires…) rendent l’école inabordable pour certaines familles. A cela s’ajoute le renforcement des différences entre écoles, très justement souligné dans les travaux du Pacte d’excellence : il y aurait d’une part des écoles bon marché, voire réellement gratuites, et d’autre part des écoles chères, voire très chères. Les parents font alors leur "marché" en fonction des moyens financiers dont ils disposent et renforcent ainsi la ségrégation entre écoles pour "pauvres" et écoles pour "riches".

On ne peut plus aujourd’hui tergiverser parce que tout le monde s’accorde à dire que la formation est essentielle pour l’épanouissement des individus, pour le développement socio-économique, pour la prise d’initiative et l’inventivité, pour la dynamique démocratique ; étant donné que la gratuité scolaire est prévue constitutionnellement ; que 4 enfants sur 10 vivent dans une famille en situation de pauvreté à Bruxelles et 1 sur 4 en Wallonie.

Les initiatives louables mises en place de façon volontaire par certains enseignants, des écoles ou des associations de parents, ne suffisent pas. De même, les évolutions législatives positives (l’annonce des frais scolaires et la facturation, les quotas de participation aux voyages scolaires) ne sont pas à la hauteur de l’enjeu.

Selon nous, sans un engagement politique structurel fort, cet échec du système scolaire perdurera.

A la veille des rentrées parlementaire et scolaire comme de la reprise du travail sur ce Pacte, nous demandons que la question de la réduction des inégalités soit au cœur du débat : l’inclusion scolaire, la lutte contre la relégation, et la promotion d’une école émancipatrice pour tous les enfants. L’autorité publique doit résolument s’engager dans la construction d’un plan stratégique avec en ligne de mire la gratuité au sein d’un enseignement de qualité.

Nous serons aux côtés des personnes et des associations concernées par les travaux du Pacte pour un enseignement d’excellence et impliqués dans toutes les initiatives constructives qui seront mises en œuvre.

Les signataires :

Christine Mahy – Secrétaire générale du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté, Nicolas De Kuyssche – Directeur du Forum bruxellois de Lutte contre la Pauvreté, Bernard De Vos - Délégué général aux droits de l’enfant, Joëlle Lacroix – Secrétaire générale de la Fédération des Associations de Parents de l’Enseignement Officiel, Delphine Chabbert – Secrétaire politique de la Ligue des Familles, Henri Bartholomeeusen - Président du Centre d’Action Laïque, Séverine Acerbis - Directrice de Badje ASBL, Frédéric Ligot – Secrétaire politique du Mouvement Ouvrier Chrétien, Pierre Verbeeren – Directeur général de Médecins du Monde, Frédérique Van Houcke – Directrice de la Coordination des ONG pour les Droits de l’Enfant, Laurence Denis – Maître assistante en pédagogie à la Haute Ecole Schuman, Chantal Massaer - Directrice d’Infor Jeunes Laeken, Marc Jacquemain – Professeur de sociologie à l’Université de Liège, Myriam Saduis – metteur en scène, Jean Blairon – Directeur de l’ASBL RTA, Idesbald Nicaise – Professeur KU Leuven, Simon Niset – coordinateur du réseau Solidarcité, Véronique Martin - Coordinatrice à la Fédération des Travailleurs de Rue, Jacques Liesenborghs, Patricia Valepin – Directrice de l’AMO Mille Lieux de Vie, Anne Collet, Carla Nagels – Professeur de criminologie à l’Université Libre de Bruxelles, Semra Umay – Directrice de l’ASBL C-page, Ariane Baye – Professeur à l’Université de Liège, Christine Longrée - Coordinatrice de l’ASBL Dominos La Fontaine, Myriam Sommer – Membre du Comité de gestion du Fonds Houtman, Noëlle De Smet – Membre active de Changements pour l’Egalité, Benoît Van Keirsbilck – Président de Défense des Enfants International Belgique, Henri Wittorski, Christelle Trifaux – Directrice du Service Droits des Jeunes de Bruxelles, Madeleine Guyot – Directrice de l’AMO Samarcande, Khaled Bouttafala – Directeur de l’AMO AtMOsphères, Hugues Delforge – Maître assistant à la Haute Ecole Paul Henri Spaak, Xavier Dumay – Professeur en science de l’éducation à L’université Catholique de Louvain, Laurent Nisen – Panel démographique familiale Université de Liège, Stéphanie Demoulin – Coordinatrice de la Fédération francophone des Ecoles de Devoirs, Logan Verhoeven – Président du Comité des Elèves francophones, Pascale De Coster – Fondatrice de l’Asbl TDA/H Belgique, Patoux Macaux – pour le Compagnie du Campus Asbl, Frédérique Mawet – Secrétaire général de Changements pour l’Egalité, Edwin de Boeve – Directeur de Dynamo International, Baptiste De Reymaeker – Coordinateur de Culture et Démocratie, Eric Mangez – Sociologue à l’Université Catholique de Louvain, Christine Steinbach – Présidente communautaire des Equipes Populaires

Le Badje Info 62 est sorti !

ACTU - p.4
Une coordinatrice ATL devenue co-présidente d'Ecolo

DOSSIER - p.10
Accueil d'enfants en collectivité, que faire en cas d'accident ?

ECHO - p.24
Témoignage : une première expérience d'inclusion

Télécharger le Badje Info 62 (juin - juillet - août 2015) au format PDF.



SuperVlieg/SuperMouche - Tous d’accords !

Avis à tout ce qui chante et chipote un instrument aux alentours ! Si on faisait un concert GEANTISSIME ?!

Pirouette cacahuète, le lion est mort ce soir, Alouette… vous connaissez par cœur, vos enfants aussi. Vous vous accompagnez de quelques accords à la guitare, ukulélé, mandoline… Vous voulez apprendre à le faire ou l’apprendre aux enfants ?

Venez les assimiler sur notre rubrique bons tuyaux : et soyons le plus nombreux possible pour chanter et jouer ensemble le dimanche 14 juin au parc de Forest lors du Festival SuperVliegSuperMouche


Appel à projets - "L'extrascolaire au coeur de l'intégration"

Pour la 3e année consécutive, la Fondation Roi Baudouin lance son appel à projets "L’extrascolaire au cœur de l’intégration". Par cet appel, le Fonds InBev Baillet-Latour souhaite favoriser la participation des enfants défavorisés d’origine étrangère à des activités extrascolaires en région de Bruxelles-Capitale.

Les possibilités d’accueil extrascolaire en région de Bruxelles-Capitale sont nombreuses mais beaucoup d’enfants défavorisés d’origine étrangère n’y prennent pas part ou uniquement de façon très irrégulière. La participation régulière d’un enfant à des activités extrascolaires est une plus-value pour son épanouissement et le secteur extrascolaire est considéré comme un puissant vecteur d’intégration.

Les projets sélectionnés bénéficieront d’un soutien financier jusqu’à 10.000 €, de trois journées d’échanges obligatoires et d’un accompagnement « sur mesure » et optionnel par l’ASBL Badje. Au cours du processus, les lauréats devront auto-évaluer leur projet et remettre, à l’issue de celui-ci, un rapport d’impact circonstancié. Les dossiers sont à remettre pour le 26 mai au plus tard.

Nous invitons tous les acteurs intéressés à se rendre sur le site de la Fondation Roi Baudouin, où ils pourront trouver toutes les informations nécessaires concernant l’appel à projet "L’extrascolaire au cœur de l’intégration".

Pour toute question, précision, demande complémentaire ou aide pour compléter l’appel, n’hésitez pas à contacter Sabine Renteux au 02 248 17 29 ou via mail sabine.renteux@badje.be.











© Fondation Roi Baudouin/Diego Cervo


Rapport d'activités 2014

Le rapport d'activités 2014 de Badje est désormais disponible.

Télécharger le rapport d'activités 2014 au format PDF.



















Le Badje Info 61 est sorti !

EDITO - p.3
Hommage à une Grande Dame

DOSSIER - p.10
Soutien scolaire, devoirs et ingéalités... : 360° sur la question

ESPACE MEMBRES - p.37
zoom sur l'actu de nos membres

Télécharger le Badje Info 61 (mars - avril - mai 2015) au format PDF.



SuperVlieg/SuperMouche - Tous d’accords !

Avis à tout ce qui chante et chipote un instrument aux alentours ! Si on faisait un concert GEANTISSIME ?!

Pirouette cacahuète, le lion est mort ce soir, Alouette… vous connaissez par cœur, vos enfants aussi. Vous vous accompagnez de quelques accords à la guitare, ukulélé, mandoline… Vous voulez apprendre à le faire ou l’apprendre aux enfants ?

Venez les assimiler sur notre rubrique bons tuyaux : et soyons le plus nombreux possible pour chanter et jouer ensemble le dimanche 14 juin au parc de Forest lors du Festival SuperVliegSuperMouche


Appel à projets - Festival ZERO>18 - Droits de l'enfant

Dans le cadre de l’édition 2015 du Festival Zéro>18, la fête qui commémore l’anniversaire de la Convention des droits de l’enfant, la Fédération Wallonie-Bruxelles lance un appel à projets visant à soutenir des activités de sensibilisation aux droits de l’enfant centrées sur la découverte et la pratique culturelle des enfants.

Cet appel à projets répond aux objectifs suivants :

- informer et sensibiliser le public le plus large parmi les jeunes de 0 à 18 ans au contenu de la Convention internationale des droits de l’enfant ;
- mettre en pratique l’un des droits générés par cette Convention en encourageant la découverte et la pratique culturelles d’enfants en situation de précarité ;
- favoriser le développement de partenariats entre associations actives d’une part dans les secteurs culturels et socioculturels, et d’autre part dans le domaine social.

Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 23 mars 2015 sous forme électronique au Cabinet du Ministre-Président du Gouvernement de la Communauté française à l'adresse : jessica.santantonio@gov.cfwb.be.

Télécharger l' appel à projets au format PDF.


Nos voeux









































L’équipe de Badje adresse de tout cœur ses meilleurs vœux pour l’année 2015 et se réjouit de vous retrouver l’an prochain afin de poursuivre, avec vous, son combat pour un accueil de qualité accessible à TOUS les enfants.


Le Badje Info 60 est sorti !

EDITO - p.3
"Petite enfance, grands défis", vous connaissez ?
ACTU - p.4
La CIDE a 25 ans
DOSSIER - p.13
Interview de Joëlle Milquet

Télécharger le Badje Info 60 (décembre 2014 - janvier - février) au format PDF.





Bruxelles multi-accueil

Vous êtes un milieu d’accueil subventionné par l’ONE ? Vous êtes prêts à chercher, en équipe et avec d’autres milieux d’accueil, les moyens de vous rendre plus accessibles aux enfants de 18 à 36 mois issus de milieux précarisés ?
Alors le projet «
Bruxelles multi-accueil » est fait pour vous !

Vous souhaitez de plus amples renseignements sur le projet ?
* nous vous invitons à lire le document PDF ;
* n’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d'information au 02 248 17 29 ou pour vous inscrire.

Calendrier des formations

Durant l’année 2014-2015, Badje propose 4 thèmes de formation, ainsi que la possibilité d’accompagnements d’équipes sur le terrain. Notre méthodologie générale de travail pour nos actions de formation est de partir de là où se situent les professionnels, de leur expérience en matière d’accueil, de là où ils en sont déjà dans leur réflexion et de les accompagner dans leur cheminement vers une plus grande professionnalisation et un accueil de qualité.

Retrouvez les sur notre page formations :

- Construire son projet d'accueil, à l'aide du référentiel ONE
- L'inclusion exrascolaire : un accueil de qualité pour tous !
- Accueillir un enfant en situation de handicap : comment adapter mes activités ?
- Accueillir au quotidien des enfants et des familles en situation de pauvreté
- Accompagnement d'équipes sur le terrain

Au plaisr de vous y retrouver !


Le Badje Info 59 est sorti !

ACTU - p.5
Appel aux crèches : nous lançons notre projet Bruxelles Multi-accueil !
DOSSIER - p.10
Un accueil ouvert à tous ?
AGENDA - p.31
CAP48, c'est reparti !

Télécharger le Badje Info 59 (septembre - octobre - novembre 2014) au format PDF.





Ne plus attendre, ne plus reporter la question de la gratuité scolaire !

Sous l’impulsion du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté, un ensemble d’acteurs, dont le Délégué général aux droits de l’enfant, se fédèrent autour de la question de la gratuité scolaire dans le cadre des négociations pour la formation des prochains gouvernements. A ce stade, un courrier vient d’être adressé aux Formateurs et aux négociateurs de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Badje soutient et s'associe à cette initiative.

Communiqué de presse : plus de 50 associations, institutions et personnes réclament la mise à l’agenda politique immédiatement et soutiennent un large appel à signature

Le jeudi 12 juin vient de se tenir un colloque organisé par la Fondation Roi Baudouin concernant la pauvreté des enfants en Belgique, il serait plus correct de dire concernant le développement de la pauvreté durable et l’appauvrissement des enfants, en Belgique. Cela n’a pas pu échapper aux élus, la presse ayant largement relayé son contenu titrant entre autres « 420.000 enfants vivent sous le seuil de pauvreté en Belgique (…) Un enfant sur dix en Flandre, un sur quatre en Wallonie, quatre sur dix à Bruxelles (…) ». Si la Flandre fait mieux, force est de constater que les chiffres sont en augmentation dans cette Région du pays aussi.

Une fois de plus, un public nombreux, composé principalement de professionnels et de militants, était là pour prendre la mesure de la gravité de la situation singulièrement en Wallonie et à Bruxelles. C’est sur base du travail réalisé par Anne-Catherine Guio, Franck Vandenbroucke et Julie Vinck que la journée fut bâtie, permettant de souligner l’importance d’agir structurellement sur ce fléau. Loin de se limiter aux constats fatalistes, des propositions et pistes de travail furent énoncées. Il y va de la vie des enfants, des familles et du potentiel de développement de Bruxelles et de la Wallonie. Philippe Maystadt qui assurait la conclusion de la journée abonda dans ce sens.

Le 14 octobre 2013, trois jours avant la Journée mondiale de Lutte contre la Pauvreté, sortait le Working Paper publié par l’IWEPS qui établissait déjà une partie de ces constats alarmants.

Si les aspects structurels liés au logement, à la santé, à l’accès à la culture et aux loisirs, à l’accès à des emplois corrects, ou encore à l’accueil de la petite enfance nécessitent des politiques plus audacieuses, plus ciblées, plus rapides et ce, dans les deux Régions du pays pour enrayer l’appauvrissement, la question de l’enseignement ressort comme un enjeu central. Cela ne constitue plus une surprise pour personne. Le Conseil économique et social de Wallonie (CESW) a lui-même fait apparaître dans son mémorandum 2014-2019, la nécessité de s’intéresser à l’enseignement dès les premières années de la scolarité.

Se refusant à en rester au stade des constats et souhaitant que les propositions des associations soient enfin prises en considération, un large panel d’acteurs sociétaux se fédèrent autour de la nécessaire réduction des coûts de la scolarité.

Depuis longtemps, cet aspect est identifié par les familles comme l’un des éléments qui pourraient les soutenir dans leur rôle de parents et aider leurs enfants dans leur parcours scolaire. Cette priorité est relayée par bon nombre d’experts. Les coûts liés à la scolarité des enfants, de l’enseignement maternel aux études supérieures, sont très élevés en Fédération Wallonie-Bruxelles. Si cela a des conséquences immédiates sur le portefeuille du ménage, ce n’est pas sans conséquence sur la possible réussite de l’enfant.

La non-gratuité scolaire pollue véritablement la relation triangulaire « parents-enfants-professionnels dans l’école » pourtant indispensable à une bonne accroche scolaire et à un trajet serein au sein de cette institution tellement essentielle. En outre, les frais qu’engendrent la journée à l’école et l’année scolaire renforcent la stigmatisation, l’autocensure et la dépression familiale.

Décider d’inscrire cette question à l’agenda politique, développer un plan stratégique cohérent et un phasage pour la décliner en actions concrètes ne relèvent en rien d’une utopie. Depuis plusieurs années, la Flandre a fait le pas d’un plafond maximum à facturer pour les frais scolaires, plusieurs pays européens appliquent des formes diverses de gratuité. Les recommandations européennes sur la nécessité d’« Investir dans l’enfance pour briser le cercle vicieux de l’inégalité » vont dans le même sens. Il s’agit de faire de l’enfant une priorité absolue, sans quoi les bénéfices du développement régional ne pourront être engrangés. De nombreuses politiques sont nécessaires pour lutter contre les dégâts à court, moyen et long termes de la pauvreté des enfants et pour réellement investir en eux. La lutte contre le coût prohibitif de l’école constitue un premier élément que les responsables politiques doivent réellement prendre à bras le corps.

Si le fait de tendre vers la gratuité scolaire ne constitue pas le seul élément pour garantir que l’école réussisse avec tous et réduise ainsi les inégalités, elle en constitue toutefois un des éléments clés.

C’est pourquoi, ensemble, nous demandons que les négociateurs intègrent dans les déclarations de politique régionale et communautaire ce chantier majeur pour la prochaine législature, à savoir la mise en place immédiate d’un groupe de travail qui réfléchira à la meilleure manière de procéder pour réduire les coûts de la scolarité. Il s’agit de tendre vers la gratuité, dans un cadre où les nécessaires marges budgétaires doivent être dégagées pour mener à bien cette politique essentielle. Plusieurs des associations et personnes signataires sont entièrement disposées à investir leurs compétences en la matière, davantage encore que ce qu’elles ont déjà fait.

Ensemble, nous n’aurons de cesse tout au long de la législature, de veiller à ce que des décisions importantes soient prises en cette matière et soient appliquées.

Les contacts pour l’action :
- Christine Mahy, secrétaire générale du RWLP 0498/448238 c.mahy@rwlp.be
- Pierre Doyen, animateur au RWLP 0499/250268 p.doyen@rwlp.be
- Bernard De Vos, Délégué général aux droits de l’enfant 02/223.36.99 dgde@cfwb.be


Le Badje Info 58 est sorti !

DOSSIER - p.6
La bientraitance : concept peu connu mais tellement essentiel !
CLE - p.13
"A nous le temps libre" : un film sur l'ATL
BONS TUYAUX - p.31
Construire sa marionnette

Télécharger le Badje Info 58 (juin - juillet - août 2014) au format PDF.





SUPERVLIEGSUPERMOUCHE : le super festival des arts pour enfants approche!

Envie de fête, de soleil, de verdure ?

Le SuperVliegSuperMouche est de retour pour célébrer le début de l’été en famille dans l’un des plus beaux endroits de Bruxelles : le Parc de Forest. Dans cet oasis vert, plus de 20 organisations bruxelloises joignent leurs forces pour mettre sur pied un festival des arts pour enfants poétique et convivial : danse acrobatique, théâtre ambulant, concerts insolites, marionnettes, parcours sensoriel…ce sont plus de 60 spectacles et ateliers à découvrir. Venez nombreux !

Infos :
Dimanche 15 juin 2014 de 10h à 19h.
Pour les enfants de 0 à 12 ans et les adultes! GRATUIT
Parc de Forest (Entrée Place Albert – T 3, 4, 51, B 54 / Place de Rochefort – T 97, B 48)





























Mémorandum 2014

À l’approche des élections du 25 mai prochain, notre fédération a souhaité indiquer aux responsables politiques et institutionnels quelles sont ses priorités pour la prochaine législature.

Découvrez et téléchargez le mémorandum au format PDF.

Nous vous invitons aussi à vous exprimer sur notre site en indiquant vos priorités.






Le Badje Info 57 est sorti !

ACTU - p.4
Réforme Kind & Gezin
DOSSIER - p.16
25 mai 2014 : l'enfance au programme ?
PORTRAIT- p.28
La Ligue des familles, un affilié atypique

Télécharger le Badje Info 57 (mars - avril- mai 2014) au format PDF.





Rapport d'activités 2013

Le rapport d'activités 2013 de Badje est désormais disponible.

Télécharger le rapport d'activités 2013 au format PDF.


















Calendrier des formations

N’hésitez pas à participer aux formations que nous vous proposons durant cette année 2013-2014, il reste des places ! 2 formations, gratuites, vous sont encore proposées : fidèle à notre ADN, la méthodologie de ces formations sera participative, ludique, ancrée dans les réalités concrètes des participants et partira des questions amenées par ceux-ci.
Nos formations sont les suivantes :


Accueillir au quotidien des enfants et des familles en situation de (grande) précarité

La formation s’adresse prioritairement aux accueil¬lant-e-s qui travaillent, en milieu scolaire, avec des enfants et des familles en situation de pauvreté. Elle comporte un travail sur les représentations vis-à-vis de la pauvreté, vise à mieux comprendre l’impact de la pauvreté sur les enfants et leurs fa¬milles, à acquérir des moyens et des outils utiles pour développer une relation de confiance avec les parents et favoriser le bien-être, l’estime de soi et l’épanouissement des enfants.

Objectifs :

- aborder ses expériences, émotions et ressen¬tis par rapport à la pauvreté ;
- acquérir des clés de compréhension de l’impact de la pauvreté sur les enfants et leurs familles ;
- apprendre à détecter les préjugés et les stéréotypes dont souffrent les enfants et leurs familles ;
- questionner sa pratique, sa manière de communiquer, relever ses intérêts et com¬pétences en vue de développer un espace d’accueil où chacun se retrouve avec plaisir autour de « Petits bonheurs partagés ».

Informations pratiques :

Dates : les mardis 29 avril et 6 mai 2014
Horaire : de 9h30 à 16h30
Lieu : Badje ASBL, rue de Bosnie 22 - 1060 Bruxelles
Prix : gratuit
Animation : Christine Ciselet, chargée du projet pauvreté, formatrice et animatrice

Construire son projet d’accueil, à l’aide du référentiel ONE

Le référentiel psychopédagogique Accueillir les enfants de 3 à 12 ans, viser la qualité est un outil de l’ONE visant à aider les équipes des milieux d’accueil à réfléchir, élaborer et mettre en place un projet d’accueil. Les contenus de la formation tourneront directe¬ment autour de la question de la qualité de l’accueil et seront issus de ce référentiel. Des thèmes plus précis pourront être définis avec les participants et serviront de prétexte à la manipulation de l’outil.

Objectifs :

Pouvoir utiliser l’outil dans la dynamique d’élaboration et de révision du projet d’accueil. Au terme de la formation, les participants-e-s seront capables :

- de voyager à travers l’ensemble du référentiel ;
- d’y trouver des éléments pertinents par rapport à leurs questions ;
- d’y puiser des éléments pertinents permettant de faire évoluer leur projet d’accueil ;
- de l’utiliser dans les temps d’échange avec leur équipe afin d’alimenter les réflexions et les débats ;
- de comprendre les liens avec les décrets qui régissent leur secteur d’activité.

Informations pratiques :

Dates : les jeudis 24 avril et 8 mai 2014
Horaire : 9h30-16h30
Prix : gratuit
Animation : Marie Vancappellen, coordinatrice pédagogique de Badje et formatrice

Les inscriptions aux formations se font via le formulaire en ligne ou dans le catalogue de formations continues destinées aux professionnels de l’Accueil Temps Libre de l’ONE. Pour plus de renseignements sur les modules de formation, vous pouvez consulter notre site internet ainsi que le catalogue de formations de l’ONE. Nous sommes par ailleurs disponibles pour analyser tout type de demandes de formation à destination des professionnels de l’accueil de l’enfance qui n’entreraient pas dans le cadre des modules repris ci-dessus. Notre volonté étant d’être le plus accessible possible aux acteurs de terrain, les formations qui ne sont pas subventionnées par l’ONE sont payantes et à négocier selon la demande. N’hésitez pas à nous contacter au 02 248 17 29.

Avec le soutien de :






Nos voeux


















Illustrations réalisées dans le cadre du projet www.bruxellestempslibre.be en partenariat avec la Cocof et ideji

L’équipe de Badje adresse de tout cœur ses meilleurs vœux pour l’année 2014 et se réjouit de vous retrouver l’an prochain afin de poursuivre, avec vous, son combat pour un accueil de qualité accessible à TOUS les enfants.


Le Badje Info 56 est sorti !

EDITO - p.3
Familles migrantes, la pauvreté pour seul bagage
DOSSIER - p.12
Enfance et pauvreté : des initiatives à épingler
PORTRAIT- p.24
La Ruelle, un membre pas banal

Télécharger le Badje Info 56 (décembre 2013 - janvier - février 2014) au format PDF.





Expulsion du Gesù : Badje s'interroge !

Ce lundi 4 novembre à 6 h, la commune de Saint-Josse a fini par mettre à exécution l’expulsion du squat du Gesù annoncée depuis le jeudi 31 octobre. Pour dénoncer la manière dont cette expulsion a été menée, le Ciré, Médecins du Monde, la Ligue des Droits de l’Homme, Bruxelles Laïque et Amnesty International ont co-signé un communiqué de presse. Badje soutient également ce communiqué.

Communiqué du Ciré, de Médecins du Monde, de la Ligue des Droits de l’Homme, de Bruxelles Laïque et d’Amnesty International du 4 novembre 2013

Ce matin, à 6h, la commune de Saint-Josse a fini par mettre à exécution l’expulsion du squat du GESU annoncée depuis le jeudi 31 octobre. Les personnes les plus vulnérables qui restaient au GESU, notamment des familles avec enfants en bas âge et des personnes âgées, ont été évacuées de force par 200 policiers casqués, après que la trentaine de militants présents toute la nuit pour les soutenir se soit fait violemment repousser. Le reste des habitants, en particulier les sans-papiers, avait pris le soin de fuir dans les jours précédents pour échapper à une possible arrestation.

Pourquoi une telle urgence, tout à coup ?

Les conditions d’insécurité brandies par le Bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir justifiaient-elles de créer une telle insécurité pour les habitants de ce squat, pour certains présents depuis plus de quatre ans ? Justifiaient-elles un tel déferlement policier ? N’était-il pas possible de régler ces problèmes de délinquance et de criminalité, s’ils s’avéraient justifiés, par des moyens policiers adaptés et d’arrêter les personnes qui mettaient en danger les conditions de vie des autres sans expulser l’ensemble du GESU prématurément, avant que les solutions annoncées par le Bourgmestre et le Secrétaire d’État au logement soient réellement en place ?

Jusqu’alors, seul le logement en squat permettait une stabilité à de nombreuses familles. Des solutions de relogement et d’accompagnement social semblaient se dégager pour l’avenir, permettant d’entrevoir une évolution positive pour les habitants du GESU. Pourquoi casser cette dynamique alors qu’il n’y avait pas d’urgence avérée ?

Des familles se retrouvent actuellement massées dans le gymnase de la rue Verte à Saint-Josse dans des conditions incertaines et ce, pour être dispatchées vers des logements d’urgence. Les solutions de relogement annoncées par le Bourgmestre et le Secrétaire d’État au logement, aussi positives et importantes soient-elles, risquent de ne pas être totalement opérationnelles avant un long moment. Les solutions de relogement par FEDASIL, quant à elles, sont clairement des voies sans issues si elles n’ont pour seul objectif que de placer les personnes concernées en centre de retour et inciter, in fine, à la clandestinité.

La démonstration de force est une violence institutionnelle inutile. Elle provoque des dégâts humains difficilement réparables notamment sur les enfants et fragilise les bases de l’intégration. Comment faire confiance à des institutions qui ont ordonné quelques mois plus tôt que l’on vienne vous chercher à 6h du matin avec boucliers et matraques ? Nos associations regrettent ce qu’elles vivent comme un "passage à l’acte" unilatéral du Bourgmestre de Saint-Josse avec lequel elles avaient démarré un important chantier visant à l’intégration des familles étrangères en très grande précarité errant à Bruxelles depuis des années. Elles demandent que les conditions véritables d’une stabilisation à long terme soient recherchées en urgence, dans la transparence, en concertation avec toutes les parties prenantes et suivant les principes énoncés collectivement dans leur manifeste pour les familles en grande précarité.


ZERO>18 : festival des droits de l'enfant les samedi 16 et dimanche 17 novembre !

La Convention Internationale des Droits de l’Enfant concerne tous les jeunes de 0 à 18 ans, soit 1 million de jeunes en Wallonie et à Bruxelles !

Dans le cadre du 24e anniversaire de cette Convention, la Fédération Wallonie-Bruxelles organise, les 16 et 17/11/2013; la 3ème édition du Festival Zéro>18, un grand événement ludique et gratuit, pour convier petits et grands à (re)découvrir leurs droits dans un cadre festif.

Au programme :





























Le Badje Info 55 est sorti !

ACTU - p.4
Du neuf pour des parents bien avisés
DOSSIER - p.12
Salon Éduc : 20 ans, ça se fête... à Charleroi
AGENDA- p.26
Nos formations continues 2013-14

Télécharger le Badje Info 55 (septembre - octobre - novembre 2013) au format PDF.





Festival ZERO>18 : Village des droits de l’enfant – lancement de l’appel à projets !

Les 16 et 17 novembre 2013, à Charleroi et à Bruxelles, la Fédération Wallonie-Bruxelles organise, pour sa troisième édition, une grande fête populaire mettant à l’honneur la Convention internationale des droits de l’enfant.

Si vous êtes une association, ONG ou institution active dans la promotion, l’information, la formation ou l’éducation aux droits de l’enfant et souhaitez proposer des activités de sensibilisation, nous vous invitons à remplir la fiche technique, pour participer au Village des droits de l’enfant qui se tiendra le dimanche 17 novembre à Flagey (Bruxelles) !












Le Badje Info 54 est sorti !

ACTU - p.4
Pauvreté & extrascolaire : un manifeste et un appel à projets
DOSSIER - p.14
Place au mouvement
AGENDA- p.29
Le Salon EDUC déménage

Télécharger le Badje Info 54 (juin - juillet - août 2013) au format PDF.






Manifeste pauvreté : pour un accueil extrascolaire de qualité !

Des professionnels du secteur de l’accueil de l’enfance et de la jeunesse se sont rencontrées, dans le cadre du projet L’extrascolaire sans barrière, pour réfléchir à leurs pratiques quotidiennes en vue de rendre les milieux d’accueil plus accessibles aux familles vivant la pauvreté. Au cours de ces séances, des freins institutionnels ont été identifiés et ont été formulés en recommandations par un groupe pluraliste d’acteurs du secteur extrascolaire et des droits humains.

Celles-ci sont rassemblées dans le manifeste « Pauvreté et extrascolaire : quelles priorités ? », visant à interpeller les responsables politiques à lever ces obstacles et permettre à tous les enfants d’accéder à un accueil extrascolaire de qualité. Découvrez sans plus attendre le contenu du manifeste pauvreté et devenez signataire sur : www.pauvrete-et-extrascolaire.be



« L’extrascolaire au cœur de l’intégration » : le dernier appel à projets du Fonds InBev-Baillet Latour.

La Fondation Roi Baudouin, à l’initiative du Fonds InBev-Baillet Latour, lance un appel à projet à destination des milieux d’accueil extrascolaires bruxellois qui cherchent à stimuler l’intégration des enfants bruxellois précarisés d’origine étrangère grâce aux activités extrascolaires.

Badje est au cœur de cette initiative et aura pour mission d’accompagner et de coordonner les différents projets qui seront sélectionnés. Notre fédération organisera ainsi un parcours d’accompagnement et de formation et tâchera d’appuyer les milieux d’accueil soutenus par le Fonds InBev-Baillet Latour dans la poursuite de leurs objectifs.

Nous invitons tous les acteurs intéressés à se rendre sur le site de la Fondation Roi Baudouin, où ils pourront trouver toutes les informations nécessaires concernant l’appel à projet « L’extrascolaire au cœur de l’intégration ».











© Fondation Roi Baudouin/Diego Cervo


Enquête de la FAPEO « Quand l’école rentre à la maison… »

A l’heure où les parents se disent souvent débordés et où l’école leur renvoie l’image de parents trop peu investis dans la scolarité, voire de parents démissionnaires, la FAPEO a voulu en avoir le cœur net !

En 2013, la FAPEO a donc décidé de lancer une grande campagne sur l’impact que l’école a dans la vie des familles. Être parent, ça demande du temps, et être parent d’élève ajoute encore à cette pression quotidienne ! En effet, tout parent est contraint d’articuler les exigences d’accompagnement scolaire imposées par l’école à son temps disponible, à son énergie, à ses compétences, à ses moyens et à ses ressources familiales et sociales.

Afin de nourrir cette campagne « Quand l’école rentre à la maison », la FAPEO a décidé de mener une grande enquête auprès des parents. L’objectif est de mieux comprendre la place de la scolarité des enfants dans leur vie quotidienne.

Voici le questionnaire.


Rapport d'activités 2012

Le rapport d'activités 2012 de Badje est désormais disponible.

Télécharger le rapport d'activité 2012 au format PDF.










Le Badje Info 53 est sorti !

EDITO - p.3
Plan Cigogne : Des nouvelles places... Mais quand ?
ACTU - p.4
L'Union européenne balise la lutte contre la pauvreté infantile.
DOSSIER - p.12
L'Action sociale profite-t-elle aux jeunes ?

Télécharger le Badje Info 53 (mars - avril - mai 2013) au format PDF.






Calendrier des formations

S’approprier le référentiel « Accueillir les enfants de 3 à 12 ans, viser la qualité »

Les contenus de la formation tourneront directement autour de la question de la qualité de l’accueil et seront issus du référentiel psychopédagogique de l’ONE "Accueillir les enfants de 3 à 12 ans, viser la qualité".
Des thèmes plus précis pourront être définis avec les participants et serviront de prétexte à la manipulation de l’outil.

Objectifs :

Pouvoir utiliser l’outil dans la dynamique d’élaboration et de révision du projet d’accueil. Au terme de la formation, les participants-e-s seront capables :

- de voyager à travers l’ensemble du référentiel ;
- d’y trouver des éléments pertinents par rapport à leurs questions ;
- d’y puiser des éléments pertinents permettant de faire évoluer leur projet d’accueil ;
- de l’utiliser dans les temps d’échange avec leur équipe afin d’alimenter les réflexions et les débats ;
- de comprendre les liens avec les décrets qui régissent leur secteur d’activité.

Informations pratiques :

Dates : les jeudis 25 avril et 16 mai 2013*
Horaire : 9h30-16h30
Prix : gratuit
Animation : Marie Vancappellen, coordinatrice pédagogique de Badje, licenciée en psychologie et Sciences de l’Education.

L’inclusion extrascolaire : un accueil de qualité pour tous !

Cette formation aura pour thème l’inclusion d’enfants porteurs de handicap dans les milieux d’accueil. Les contenus qui seront abordés tourneront autour de questions telles que : Pourquoi inclure un enfant porteur de handicap dans un milieu d’accueil ? Que signifie "inclure" ? Quelles sont les étapes de l’inclusion ? Comment sensibiliser les autres enfants du groupe ? Comment adapter les activités ? Comment collaborer avec les parents ?
Les différents handicaps seront également présentés.

Objectifs :

- développer ses compétences à l’accueil des enfants avec handicap ;
- formuler ses représentations du handicap et tenter de les déconstruire ;
- découvrir les différents handicaps ;
- s’approprier des outils pédagogiques existants ou créer ses propres outils ;

Informations pratiques :

Dates : les mardis 12 et 19 mars 2013
Horaire : 9h30-16h30
Prix : gratuit
Animation : Nadia Bezgaï, chargée de projets inclusion, formatrice et animatrice

L’extrascolaire sans barrière – rendre les activités davantage accessibles aux publics vivant la pauvreté

Ce cycle de formations aura pour thème les adaptations des pratiques afin d’accueillir au mieux les enfants et leurs familles en situation de pauvreté, dans le respect de leur diversité et dans un souci de mixité sociale.

Objectifs :

- développer ses connaissances des spécificités des familles en situation de pauvreté ;
- identifier les freins et les facteurs favorisant l’accueil des enfants issus de familles pauvres ;
- analyser ses propres pratiques au regard de ces facteurs ;
- acquérir des nouveaux outils pour s’ouvrir à ce public ;
- amener des aménagements dans ses pratiques pour favoriser l’accueil des enfants vivant la précarité;

Informations pratiques :

Durée : 9 séances de 4 heures
Horaire : de 9h30 à 13h30
Lieu : Badje ASBL, rue de Bosnie 22 - 1060 Bruxelles
Dates : découvrez le programme des 9 séances
Animation : Marie Vancappellen, coordinatrice pédagogique de Badje ASBL, licenciée en psychologie et Sciences de l’Education et Pierre Doyen, agent de développement pour le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté, formateur, gradué en communication et licencié en philosophie.




Les inscriptions aux formations se font via le formulaire en ligne ou dans le catalogue de formation continue pour les professionnels de l’Accueil Temps Libre de l’ONE (page 173).

Pour plus de renseignements sur les modules de formation, vous pouvez consulter la brochure de formations continues destinées aux professionnels de l’Accueil Temps Libre de l’ONE (aux pages 23 à 25).

Nous sommes par ailleurs disponibles pour analyser tout type de demandes de formation à destination des professionnels de l’accueil de l’enfance qui n’entreraient pas dans le cadre des modules repris ci-dessus.
Notre volonté étant d’être le plus accessible possible aux acteurs de terrain, les formations qui ne sont pas subventionnées par l’ONE sont proposées à des tarifs démocratiques et à négocier selon la demande.

Marie Vancappellen, coordinatrice pédagogique
T 02 248 17 29
marie.vancappellen@badje.be
www.badje.be

* Veuillez tenir compte des dates indiquées dans le présent article ainsi sur le site de Badje régulièrement mis à jour et non de celles indiquées dans la brochure ONE.

Avec le soutien de :






Nos voeux
























L’équipe de Badje adresse de tout cœur ses meilleurs vœux pour l’année 2013
et se réjouit de vous retrouver l’an prochain afin de poursuivre, avec vous,
son combat pour un accueil de qualité accessible à TOUS les enfants.


Le Badje Info 52 est sorti !


ACTU - p.4
FGTB wallonne et FPS : "Je veux une place"
DOSSIER - p.10
Communales 2012 : Quels échevins pour nos enfants ?
ECHOS - p.28
Festival ZERO>18 : quand les droits de l'enfant sont mis à l'honneur

Télécharger le Badje Info 52 (décembre 2012 - janvier - février 2013) au format PDF.

Veuillez trouver ci-dessous la liste des échevins bruxellois de l'Enseignement (Instruction publique), de l'Extrascolaire, de la Petite enfance et de la Jeunesse. Celle-ci sera progressivement mise à jour.

La liste des échevins bruxellois



ZERO>18 : festival des droits de l'enfant le 25 novembre à Flagey!


Dans le cadre de la Journée nationale des droits de l’enfant, la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé d’organiser, pour la deuxième fois, une grande fête populaire, gratuite et ouverte à tous, mettant à l’honneur la Convention internationale des droits de l’enfant. Cette fête se déroulera le dimanche 25 novembre, de 9h30 à 20h30, à Bruxelles (Flagey et Salle Lumen).

Le Badje Info 51 est sorti !


ACTU - p.4
Bruxelles Temps Libre : un nouveau portail pour les parents
DOSSIER - p.13
Communale 2012 : les priorités pour l'enfance
AGENDA - p.28
Nos formations 2012-2013

Télécharger le Badje Info 51 (septembre-octobre-novembre 2012) au format PDF.




Calendrier des formations

S’approprier le référentiel « Accueillir les enfants de 3 à 12 ans, viser la qualité »

Les contenus de la formation tourneront directement autour de la question de la qualité de l’accueil et seront issus du référentiel psychopédagogique de l’ONE "Accueillir les enfants de 3 à 12 ans, viser la qualité".
Des thèmes plus précis pourront être définis avec les participants et serviront de prétexte à la manipulation de l’outil.

Objectifs :

Pouvoir utiliser l’outil dans la dynamique d’élaboration et de révision du projet d’accueil. Au terme de la formation, les participants-e-s seront capables :

- de voyager à travers l’ensemble du référentiel ;
- d’y trouver des éléments pertinents par rapport à leurs questions ;
- d’y puiser des éléments pertinents permettant de faire évoluer leur projet d’accueil ;
- de l’utiliser dans les temps d’échange avec leur équipe afin d’alimenter les réflexions et les débats ;
- de comprendre les liens avec les décrets qui régissent leur secteur d’activité.

Informations pratiques :

Durée : 2 jours
Dates : 2 modules sont proposés
- les mardis 25 septembre et 9 octobre 2012 (il reste des places ! Inscrivez-vous avant le 20 septembre)
- les jeudis 25 avril et 16 mai 2013*
Horaire : 9h30-16h30
Prix : gratuit
Animation : Marie Vancappellen, coordinatrice pédagogique de Badje, licenciée en psychologie et Sciences de l’Education.

L’inclusion extrascolaire : un accueil de qualité pour tous !

Cette formation aura pour thème l’inclusion d’enfants porteurs de handicap dans les milieux d’accueil. Les contenus qui seront abordés tourneront autour de questions telles que : Pourquoi inclure un enfant porteur de handicap dans un milieu d’accueil ? Que signifie "inclure" ? Quelles sont les étapes de l’inclusion ? Comment sensibiliser les autres enfants du groupe ? Comment adapter les activités ? Comment collaborer avec les parents ?
Les différents handicaps seront également présentés.

Objectifs :

- développer ses compétences à l’accueil des enfants avec handicap ;
- formuler ses représentations du handicap et tenter de les déconstruire ;
- découvrir les différents handicaps ;
- s’approprier des outils pédagogiques existants ou créer ses propres outils ;

Informations pratiques :

Durée : 2 jours
Dates : les mardis 12 et 19 mars 2013
Horaire : 9h30-16h30
Prix : gratuit
Animation : Nadia Bezgaï, chargée de projets inclusion, formatrice et animatrice

L’extrascolaire sans barrière – rendre les activités davantage accessibles aux publics vivant la pauvreté

Ce cycle de formations aura pour thème les adaptations des pratiques afin d’accueillir au mieux les enfants et leurs familles en situation de pauvreté, dans le respect de leur diversité et dans un souci de mixité sociale.

Objectifs :

- développer ses connaissances des spécificités des familles en situation de pauvreté ;
- identifier les freins et les facteurs favorisant l’accueil des enfants issus de familles pauvres ;
- analyser ses propres pratiques au regard de ces facteurs ;
- acquérir des nouveaux outils pour s’ouvrir à ce public ;
- amener des aménagements dans ses pratiques pour favoriser l’accueil des enfants vivant la précarité;

Informations pratiques :

Durée : 9 séances de 4 heures
Horaire : de 9h30 à 13h30
Lieu : Badje ASBL, rue de Bosnie 22 - 1060 Bruxelles
Dates : découvrez le programme des 9 séances
Animation : Marie Vancappellen, coordinatrice pédagogique de Badje ASBL, licenciée en psychologie et Sciences de l’Education et Pierre Doyen, agent de développement pour le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté, formateur, gradué en communication et licencié en philosophie.




Les inscriptions aux formations se font via le formulaire en ligne ou dans le catalogue de formation continue pour les professionnels de l’Accueil Temps Libre de l’ONE (page 173).

Pour plus de renseignements sur les modules de formation, vous pouvez consulter la brochure de formations continues destinées aux professionnels de l’Accueil Temps Libre de l’ONE (aux pages 23 à 25).

Nous sommes par ailleurs disponibles pour analyser tout type de demandes de formation à destination des professionnels de l’accueil de l’enfance qui n’entreraient pas dans le cadre des modules repris ci-dessus.
Notre volonté étant d’être le plus accessible possible aux acteurs de terrain, les formations qui ne sont pas subventionnées par l’ONE sont proposées à des tarifs démocratiques et à négocier selon la demande.

Marie Vancappellen, coordinatrice pédagogique
T 02 248 17 29
marie.vancappellen@badje.be
www.badje.be

* Veuillez tenir compte des dates indiquées dans le présent article ainsi sur le site de Badje régulièrement mis à jour et non de celles indiquées dans la brochure ONE.

Avec le soutien de :













Le Badje Info 50 est sorti !


ACTU - p.4
Clôture des États généraux de l'enfance
DOSSIER SPÉCIAL - p.12
Le défi démographique bruxellois
ÉCHOS - p.29 et p.35
Retour sur la formation Viser l'autonomie

Télécharger le Badje Info 50 (juin-juillet-août 2012) au format PDF.





Rapport d'activités 2011

Le rapport d'activités 2011 de Badje est actuellement disponible. Pour découvrir le bilan de l'année 2011 de l'ASBL, n'hésitez pas à le parcourir.

Télécharger le rapport d'activité 2011 au format PDF.








Formation

S’approprier le référentiel psychopédagogique de l’ONE "Accueillir les enfants de 3 à 12 ans, viser la qualité"

Objectifs

- présentation et sensibilisation à l’outil ;
- appropriation, manipulation de l’outil par les participants ;
- acquisition de bases pouvant aider les participants à travailler le projet d’accueil avec leur équipe.

Méthodologie

La méthodologie est participative, ancrée dans les réalités concrètes des participant-e-s et part des questions amenées par ceux-ci. Les modules sont proposés sur 2 moments de rencontre durant lesquels nous allons de plus en plus en profondeur dans l’utilisation et dans la manipulation du référentiel.

Public cible

Les responsables de projet, les coordinateurs/trices ATL, les directeurs/trices d’école, les accueillant-e-s de référence.

Infos pratiques

Avec le soutien de :















Colloque CAP48 2012

Cap sur les 16-28 ans

Quels accompagnements vers l'autonomie?
Welche Begleitung zur Selbständigkeit ?

Le mardi 29 mai 2012 de 8h45 à 16h30 au Wolubilis à Bruxelles

Journée animée par Yasmine Boudaka, journaliste RTBF

L'Opération CAP48 a le plaisir de vous inviter à son sixième colloque annuel.

Le colloque CAP48 est d’abord l’occasion de mettre en valeur des projets cofinancés par CAP48 en partenariat avec les pouvoirs publics. Au fil des années, il est devenu une occasion de rencontres et de réflexion pour faire le point sur de nouvelles idées, d’encourager les « bonnes pratiques » et de promouvoir les initiatives nouvelles.

Cette année, il nous a paru important de faire le point sur les personnes handicapées entre 16 et 28 ans. Le besoin d'autonomie et de pouvoir faire partie de la société comme tout un chacun sont particulièrement présents à cet âge.

Les personnes handicapées ont des compétences, de la détermination, de la créativité et une passion de vivre, mais beaucoup sont néanmoins incapables de participer pleinement à la vie économique, politique et culturelle en raison d’obstacles à la citoyenneté à part entière qui persistent dans la société.

En matinée, des projets ayant trait à la thématique de la journée et co-financés par CAP48, la Wallonie, la Cocof et la Communauté germanophone seront mis à l’honneur.

L’après-midi, des ateliers thématiques seront proposés pour favoriser le débat, les réflexions et l’élaboration de propositions concrètes.

Le thème des ateliers :
A. Choisir son lieu de vie et construire son autonomie
B. Le travail et la vie participative
C. Construire sa vie sociale et affective

Lieu : Wolubilis - Avenue Paul Hymans, 251 - 1200 Bruxelles www.wolubilis.be
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Vous trouverez le programme complet de la journée et le bulletin de réservation sur www.colloquecap48.be.

Prix : 10 €



Le Badje Info 49 est sorti !

Actu - P.4
Réforme du FESC : La bouteille à encre

Dossier - P.12
Le plaisir de lire, lire pour le plaisir

Agenda - P.30
29 mai, cap sur la transition 18-28 ans

Télécharger le Badje Info n°49 (Mars - Avril - Mai 2012) au format PDF ou consultez les articles séparément.






Dernière mise à jour : 14/01/2013.
© Badje ASBL